La lutte contre le financement du terrorisme

Photo de menottes et de liasses de billets

Qu'est-ce que le financement de la lutte contre le terrorisme (CTF) ?

Les terroristes et les groupes terroristes dépendent souvent du financement pour subvenir à leurs besoins et commettre des actes de terrorisme. Bien que les terroristes ne soient pas très soucieux de dissimuler l'origine de leurs fonds, ils sont préoccupés par la dissimulation de leur destination et de leur objectif. Les terroristes et les organisations terroristes emploient donc des techniques similaires à celles utilisées par les blanchisseurs d'argent pour cacher leur argent et échapper aux forces de l'ordre.

Plusieurs lois et règlements, collectivement appelés lois de lutte contre le financement du terrorisme (CTF), ont été promulgués par diverses autorités compétentes pour lutter contre le financement du terrorisme. Les lois CFT exigent que les institutions financières se conforment à une série d'exigences strictes, y compris la surveillance des transactions et des activités des clients, l'exécution de contrôles adéquats de vigilance à l'égard des clients (CDD), la tenue de registres précis et le signalement d'activités suspectes aux organismes compétents.

Comment les terroristes échappent-ils aux mesures du CTF ?

Les financiers du terrorisme sont connus pour utiliser de l'argent liquide pour financer des actes terroristes, en particulier lorsque la planification terroriste et les activités terroristes ont lieu dans la même région. Cela laisse moins de traces écrites, bien sûr.

Avec ces stratégies, les systèmes de paiement en ligne et la nature décentralisée des crypto-monnaies, les financiers extrémistes sont en mesure de construire des réseaux vastes et complexes, dont les agences de financement antiterroriste du monde entier commencent tout juste à effleurer la surface.

Selon les Nations Unies (ONU), il est impossible d'évaluer l'efficacité de la loi incriminant le financement du terrorisme, en partie parce que l'effet dissuasif supposé n'est pas observable en soi, mais aussi parce que les dispositions relatives au financement du terrorisme n'ont été que récemment mises en œuvre.

Comment les organisations terroristes obtiennent-elles des financements ?

Les terroristes et leurs sympathisants recourent continuellement à de nouvelles méthodes pour dissimuler leurs activités de collecte de fonds. Certains schémas notables incluent :

  • Activités illégales: Les groupes terroristes utilisent principalement le trafic de drogue pour collecter de l'argent pour leurs opérations. Le produit du trafic de drogue serait alors blanchi, rendant impossible l'identification des traces des fonds. Par exemple, les Forces armées rebelles de Colombie (FARC) sont connues pour commercer de la cocaïne pour collecter des fonds pour leurs opérations.
  • Sociétés de façade : Les organisations terroristes peuvent mener des activités légitimes pour tirer profit d'activités terroristes et blanchir de l'argent. Selon Le New York Times, Oussama ben Laden aurait dirigé une entreprise de vente au détail de miel dans tout le Moyen-Orient, l'aidant à collecter des fonds et à cacher des cargaisons d'argent et d'armes.
  • La corruption: a non seulement été reconnu comme une menace importante pour le développement économique, la stabilité politique et la paix, mais est également reconnu par la communauté internationale comme le terreau fertile du terrorisme. Un 2016 article dans l'International Journal of Economics and Finance a élégamment résumé la relation entre la corruption et le financement du terrorisme à l'aide du graphique ci-dessous.
Le lien corruption-terrorisme. Lutte contre le financement du terrorisme
Le lien entre corruption et terrorisme

Comment le monde lutte-t-il contre le financement du terrorisme ?

De nombreuses agences et lois sont totalement engagées dans la lutte contre le financement du terrorisme. Par exemple, le US PATRIOT Act a été promulguée pour réduire le soutien aux groupes terroristes. alors que t le Groupe d'action financière (GAFI) a été fondée en 1989 à l'initiative du G7 élaborer des politiques de lutte contre le blanchiment d'argent, y compris le financement du terrorisme.

le GAFI dresse régulièrement une liste des pays qui n'ont pas appliqué de manière adéquate leurs lois contre la fraude financière. Cette tactique de « nom et honte » a encouragé de nombreux gouvernements à prendre position contre le blanchiment d'argent et le financement de la lutte contre le terrorisme tout en attirant l'attention sur la persistance de ces crimes sur le marché financier international.

L'Australian Transaction Reports and Analysis Centre (AUSTRAC) a produit un rapport sur le financement public du terrorisme en 2014 pour renforcer les défenses contre le financement du terrorisme en améliorant la sensibilisation de l'industrie et du public aux risques. Le rapport a utilisé des cas réels et des renseignements pour présenter une image consolidée des risques, des vulnérabilités et des méthodes de financement du terrorisme australien.

sur le renforcement de sa lutte contre le financement du terrorisme. Le plan d'action visait à détecter et à empêcher les mouvements de fonds illégaux et a aidé les services répressifs à retracer les mouvements financiers et à perturber les sources de revenus. De nombreuses banques et institutions sont désormais censées contrôler minutieusement leurs clients afin de collecter autant de connaissances que possible sur eux et leurs comptes. Cela permet de garantir que leurs clients ne participent pas à des infractions financières, telles que le financement du terrorisme, et ne blanchissent pas d'argent de l'extérieur du monde.

Comment nos processus automatisés vous aideront-ils?

Dans le paysage en évolution rapide d'aujourd'hui, les contrôles CTF manuels peuvent être exigeants en main-d'œuvre, coûteux, très sujets aux erreurs et soumis à des préjugés humains accrus. Avec des systèmes de pointe tels que ComplyCube, vous pourrez filtrer les clients dans un large éventail de bases de données CTF/AML et ne recevoir que les résultats pertinents.

Notre plate-forme leader vous permettra ainsi de vous concentrer sur d'autres parties importantes de votre entreprise tout en protégeant votre entreprise des risques quotidiens de CTF/AML - sans effort et de manière rentable.

Table des matières
    Ajouter un en-tête pour commencer à générer la table des matières

    Plus de messages

    Réglementation des crypto-monnaies en Inde

    Réglementation des crypto-monnaies en Inde en 2024

    La réglementation des crypto-monnaies en Inde comprend la modernisation de la législation existante pour intégrer les crypto-monnaies. Par conséquent, la réglementation de la cryptographie KYC en Inde est encore émergente, laissant un vide pour les nouvelles politiques de cryptographie AML....
    ComplyCube lance Trust Center avec la posture de conformité la plus complète du marché.

    ComplyCube lance un nouveau centre de confiance

    ComplyCube lance un Trust Center complet. Cette nouvelle initiative met en avant ComplyCube comme ayant la posture de conformité la plus complète du marché, établissant de nouvelles références en matière de sécurité et de confidentialité sur les plateformes IDV, KYC et AML....
    Le logiciel AML pour les comptables garantit la conformité comptable

    Logiciel AML pour les comptables

    Le logiciel AML pour les comptables joue un rôle essentiel dans la garantie de la conformité comptable. Ce blog explore les contrôles AML pour les comptables et pourquoi la conformité KYC et AML ainsi qu'une liste de contrôle anti-blanchiment d'argent sont importantes pour les comptables....