Les EAU et la Belgique se tournent vers le Royaume-Uni pour renforcer les contrôles LBC/FT

Photo de la Skyline de Dubaï la nuit

La coopération internationale AML / CTF se développe avec la Belgique, le Royaume-Uni (UK) et les Émirats arabes unis (EAU) adoptant une approche collaborative pour améliorer les contrôles AML, CFT et KYC de la Belgique et des EAU pour lutter contre la criminalité financière, renforcer le blanchiment d'argent contrôles et améliorer le partage d'informations.

Le 21 juin, le Royaume-Uni et les Émirats arabes unis ont annoncé qu'ils avaient achevé un conférence de deux semaines axé sur l'amélioration des contrôles du blanchiment d'argent aux Émirats arabes unis.

Bureau exécutif des Émirats arabes unis pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (le Bureau exécutif AML), établi plus tôt cette année, travaille avec Her Majesty's Revenue and Customs (HRMC) et le Serious and Organized Crime Network (SOCnet) pour relever les défis et les meilleures pratiques en matière de LBC/FT.

Le bureau exécutif AML des EAU a été créé pour superviser la mise en œuvre de sa stratégie nationale AML/CTF. Ce dernier vise à répondre aux préoccupations soulevées par le GAFI l'année dernière, car il plaçait le pays sous une période d'observation d'un an. Le bureau exécutif de la LBA s'acquitte de son mandat en collaboration avec les EAU existants Comité national de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme et des organisations illégales (NAMLCFTC) et le ministère des Affaires étrangères.

Les Émirats arabes unis ne sont pas le seul pays à prendre le Royaume-Uni en exemple.

Selon le L'heure de Bruxelles, Febelfin, la fédération belge du secteur financier à but non lucratif, a lancé le 18 juin 2021 une plateforme de consultation pour lutter contre le blanchiment d'argent et la criminalité financière.

Febelfin espère que cette nouvelle plateforme favorisera une plus grande collaboration entre l'industrie financière et les autorités gouvernementales. En tant que telle, l'organisation à but non lucratif vise à suivre les traces du Royaume-Uni en facilitant le partage d'informations entre les institutions financières, les forces de l'ordre et les régulateurs. Selon Febelfin, cette collaboration a permis aux forces de l'ordre britanniques de saisir plus de 56 millions de livres sterling et identifier 5 000 comptes suspects.

Besoin de plus d'informations sur la conformité AML/CFT aux EAU ou en Belgique ? Parlez avec un expert.

Table des matières

Plus de messages

Offres SecurityToken : réglementation STO

Conformité de l'offre de jetons de sécurité (STO)

Les titres numériques doivent respecter les règles et réglementations RWA pour répondre à la conformité de l'offre de jetons de sécurité (STO). La tokenisation des actifs du monde réel (tokénisation RWA) numérise la propriété des actifs traditionnels sur une blockchain.
En-tête du blog de vérification ekyc et de solutions ekyc

Naviguer dans les exigences réglementaires avec eKYC

Découvrez à quel point les solutions eKYC sont vitales pour les entreprises modernes confrontées à des réglementations de plus en plus strictes et à une fraude croissante. Découvrez les normes mondiales, la croissance du marché et comment la vérification eKYC de ComplyCube peut garantir la conformité.
Détection biométrique de l'activité et kyc de l'activité

Détection d'activité : meilleures pratiques pour la sécurité anti-usurpation d'identité

La détection biométrique de l'activité est un élément clé pour stopper les attaques de présentation, ce qui en fait un élément essentiel de la sécurité pour toute organisation. Avec l'augmentation des attaques de présentation, il est temps de mettre en œuvre Liveness kyc....