Le blanchiment d'argent inversé expliqué

Blanchiment d'argent inversé : Une arme à feu avec des balles et un masque au-dessus de l'argent.

Le blanchiment d'argent est un crime grave qui peut entraîner des sanctions sévères. Mais que se passerait-il s'il existait un moyen d'inverser le processus et d'utiliser de l'argent propre pour une entreprise sale ? C'est ce qu'on appelle le blanchiment d'argent inversé, une technique que les criminels utilisent de plus en plus pour dissimuler leurs activités illégales.

Alors, comment cela fonctionne-t-il et que peut faire votre entreprise pour en protéger votre communauté ? Continuez à lire pour le découvrir.

Qu'est-ce que le blanchiment d'argent inversé ?

Blanchiment d'argent inversé, qui fait partie de la criminalité financière, consiste à utiliser des fonds obtenus légalement pour financer des activités illégales, telles que le terrorisme, la corruption ou l'évasion fiscale. Pour cette raison, il est souvent aussi appelé financement du terrorisme.

À la base, le blanchiment d'argent inversé consiste à transférer des fonds de sources légitimes vers des groupes ou des individus criminels. Ils le font par divers moyens, y compris l'utilisation de sociétés écrans ou de salariés individuels appartenant à des groupes terroristes.

Pour mieux comprendre ce concept, il est essentiel de comprendre ce qu'est le blanchiment d'argent. Alors, discutons-en ensuite.

Reverse Money Laundering Vs. Blanchiment d'argent

Blanchiment d'argent traditionnel vs inversé

Bien que le blanchiment d'argent traditionnel et le blanchiment d'argent inversé impliquent tous deux des délits financiers, certaines différences essentielles existent entre ces pratiques.

Blanchiment d'argent traditionnel

Le blanchiment d'argent traditionnel consiste à déplacer des fonds d'activités illégales vers des activités légitimes pour déguiser leur source. Cela implique de déposer ou de transférer de l'argent sur un compte bancaire, d'effectuer des transactions financières complexes ou de participer à des réseaux bancaires clandestins.

C'est une entreprise criminelle majeure. Une étude de 2022 a estimé que l'argent blanchi en un an pourrait être compris entre 2-5% du PIB mondial. Cela représente $800 milliards à $2 billions de dollars américains actuels. 

Blanchiment d'argent inversé

En revanche, le blanchiment d'argent inversé n'implique pas de déguiser l'origine des fonds. Au lieu de cela, il se concentre sur le financement illégal de groupes ou d'individus criminels par des moyens légaux. Ainsi, le but est de dissimuler à quoi ils utilisent les fonds.

La méthode la plus courante consiste à envoyer de nombreuses personnes appartenant à un groupe criminel sur le marché du travail régulier. Une fois qu'ils rejoignent ce marché, ils renvoient une partie de leurs salaires au groupe pour une utilisation illégale.

Les 4 étapes du Reverse Money Laundering.

Il y a quatre étapes principales à ce processus. Ceux-ci sont:

  • Soulever
  • Boutique
  • Bouge toi
  • Utiliser

Une étude réalisée par l'évaluation nationale des risques a montré qu'il existe des salariés de bas niveau qui appartiennent à ces organisations criminelles, leur envoyant des fonds chaque mois. Ils envoient ces fonds collectés à des organisations du monde entier, où ils les utilisent pour des attaques peu sophistiquées.

Pour cette raison, la lutte contre le blanchiment d'argent inversé est extrêmement difficile. Pourquoi? Parce que le interdiction, identification et surveillance du blanchiment d'argent inversé sont devenus beaucoup plus complexes.

Une autre différence essentielle entre le blanchiment d'argent inversé et le blanchiment d'argent traditionnel est que le blanchiment d'argent inversé implique souvent un volume de fonds beaucoup plus important que ce qui est généralement associé au blanchiment d'argent. Cela crée des défis supplémentaires pour les organismes d'application de la loi qui tentent de suivre les activités illicites.

Malgré ces défis, le blanchiment d'argent inversé est une préoccupation croissante dans le paysage financier actuel, car il fournit un financement important aux groupes terroristes et autres organisations criminelles. Il est donc essentiel que le gouvernement et les organismes chargés de l'application de la loi comprennent le blanchiment d'argent inversé pour l'empêcher.

Inverser le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme

Prévenir le blanchiment d'argent inversé. De l'argent avec des menottes et une loupe.

Comme mentionné, le blanchiment d'argent inversé est souvent connu sous le nom de financement du terrorisme.

Alors que les organisations criminelles de toutes sortes utilisent généralement le blanchiment d'argent inversé pour dissimuler la provenance de leur argent, des individus ou des groupes l'utilisent souvent pour financer des actes de terrorisme.

Par exemple, les terroristes peuvent utiliser le blanchiment d'argent inversé pour financer l'achat d'armes ou d'autres fournitures pour une attaque. Dans certains cas, le blanchiment d'argent inversé peut également impliquer de fournir des fonds pour des sessions de formation ou des opportunités éducatives pour des terroristes potentiels. 

Un journal d'actualités mondiales sur une attaque terroriste.

Pour éviter la détection et empêcher que le blanchiment d'argent inversé soit lié à des activités terroristes, les individus ou les groupes peuvent utiliser plusieurs techniques, telles que la conversion d'argent dans différentes devises ou le transfert de fonds entre plusieurs comptes bancaires.

Cependant, à travers suivi efficace et le suivi des activités de blanchiment d'argent inversé, les agents des forces de l'ordre peuvent aider à perturber les réseaux de financement du terrorisme et à empêcher les groupes criminels ou terroristes de mener leurs actions préjudiciables.

C'est pourquoi la « lutte contre le blanchiment d'argent » (AML) et la « connaissance de votre client » (KYC) font partie intégrante des entreprises qui travaillent avec les finances. Alors, approfondissons cette analogie.

LBC et financement du terrorisme

Une personne choisissant AML.

Un autre aspect clé du blanchiment d'argent inversé est qu'il implique souvent ce que l'on appelle des pratiques AML.

AML fait référence à un ensemble de réglementations et de lois conçues pour prévenir les crimes financiers, tels que le blanchiment d'argent inversé, en exigeant que les banques, les institutions financières et les autres organisations réglementées surveillent de près leurs clients et leurs transactions pour détecter des activités suspectes.

Par exemple, supposons qu'un régulateur identifie une organisation ayant des liens étroits avec un groupe terroriste. En réponse à cela, le gouvernement peut mettre en œuvre des réglementations AML obligeant les institutions financières à examiner en profondeur les transactions de cette organisation, y compris les transferts de fonds inversés pour le blanchiment d'argent.

Bien que le blanchiment d'argent inversé puisse être difficile à détecter et à prévenir, en mettre en œuvre des mesures AML efficaces, les gouvernements peuvent aider à perturber les réseaux de financement du terrorisme et à réduire le risque d'activités criminelles liées au blanchiment d'argent inversé.

Comment KYC aide à lutter contre le blanchiment d'argent inversé

De plus, ils peuvent identifier ces organisations beaucoup plus rapidement en appliquant les réglementations KYC. Comment cela marche-t-il? Voici un aperçu.

KYC est un processus que les institutions financières utilisent pour vérifier l'identité de leurs clients et s'assurer qu'ils ne financent aucune activité illicite. Ces activités peuvent inclure des opérations de blanchiment d'argent inversé telles que le transfert de fonds via plusieurs comptes ou la conversion de devises.

Pour répondre à ces exigences KYC, de nombreuses banques et autres institutions financières recueillent des informations sur leurs clients, telles que leurs noms, adresses et autres documents d'identification. En outre, ils peuvent surveiller les opérations de blanchiment d'argent inversées pour détecter toute activité suspecte ou examiner l'historique des transactions pour rechercher des modèles inhabituels.

En mettant en œuvre processus KYC robustes, les entreprises peuvent aider à prévenir les activités de blanchiment d'argent à rebours tout en aidant à identifier les individus ou les groupes impliqués dans le financement du terrorisme.

Dans l'ensemble, le blanchiment d'argent inversé est un crime complexe qui nécessite des connaissances spécialisées sur les réglementations et les pratiques financières pour le combattre efficacement. Cependant, avec les bons outils et ressources, les organismes chargés de l'application de la loi peuvent aider à perturber les activités de blanchiment d'argent inversé et à empêcher le financement de groupes terroristes ou d'autres organisations criminelles.

Comment prévenir le blanchiment d'argent inversé

Maintenant que vous comprenez ce qu'est le blanchiment d'argent inversé, en quoi il diffère du blanchiment d'argent traditionnel et comment il est lié à AML et KYC. Il est temps d'approfondir les moyens de le prévenir.

Accroître la sensibilisation et l'éducation

L'un des meilleurs moyens de prévenir le blanchiment d'argent inversé consiste à sensibiliser les organismes chargés de l'application des lois, les entreprises et le grand public à ce type de crime financier. Ils peuvent y parvenir grâce à des efforts éducatifs ciblés qui fournissent des informations sur le fonctionnement du financement du terrorisme et sur les mesures qu'ils doivent prendre pour le détecter et le prévenir.

Suivi rigoureux des transactions financières

Une personne travaillant avec les finances.

En plus d'accroître la sensibilisation, les efforts de prévention du blanchiment d'argent inversé devraient également inclure un contrôle rigoureux des transactions financières. Cette surveillance vise à identifier d'autres activités liées à des organisations criminelles ou terroristes.

Cela peut impliquer l'utilisation d'outils d'analyse de données sophistiqués et une collaboration étroite avec les institutions financières pour identifier les activités suspectes et prendre les mesures appropriées.

Cadre réglementaire solide

Un cadre réglementaire solide est également nécessaire pour aider à prévenir le blanchiment d'argent inversé et perturber les activités de financement du terrorisme. Cela peut impliquer la mise en œuvre d'exigences strictes en matière de déclaration des entreprises et l'imposition de sanctions et d'amendes sévères à ceux qui enfreignent les lois sur le blanchiment d'argent ou commettent des délits financiers.

Coopération accrue entre les forces de l'ordre et les autres agences

Pour prévenir avec succès le blanchiment d'argent inversé et lutter contre le financement du terrorisme, les organismes chargés de l'application des lois doivent travailler en étroite collaboration avec d'autres organisations telles que les institutions financières, les organismes de réglementation et le secteur privé. En coopérant et en partageant des informations et des ressources de manière coordonnée, ils peuvent aider à protéger les communautés contre les effets néfastes du blanchiment d'argent inversé et du financement du terrorisme.​

Mise en œuvre des pratiques AML et KYC

AML écrit dans un livre avec une calculatrice à côté.

Lorsque les instituts financiers et autres entreprises s'assurent qu'ils respectent les réglementations AML et KYC appropriées, ils peuvent aider à identifier, interdire et surveiller ces crimes. La meilleure façon d'y parvenir est d'engager des experts dans ce domaine, tels que ComplyCube, pour exécuter ces opérations.

C'est l'un des meilleurs moyens de prévenir le blanchiment d'argent inversé et de perturber les activités de financement du terrorisme. En mettant en œuvre des processus AML et KYC robustes, les entreprises peuvent détecter les activités suspectes et empêcher le blanchiment d'argent inversé avant qu'il ne se produise.

Avec les bons outils et des conseils, ils peuvent également travailler avec les forces de l'ordre et d'autres organismes pour identifier et perturber les réseaux de blanchiment d'argent inversé, contribuant ainsi à assurer la sécurité de leurs communautés.

Qui sont les régulateurs du financement du terrorisme ?

Il n'y a pas de régulateur unique chargé de superviser les activités de financement du terrorisme. Au lieu de cela, divers organismes et organisations de réglementation sont impliqués dans la mise en œuvre des politiques de lutte contre le blanchiment d'argent. En outre, ils veillent à ce que les institutions financières et autres entités respectent les lois et réglementations en vigueur. Il peut s'agir d'organismes gouvernementaux tels que le Département du Trésor ou la FBI et des organisations comme FINRA, la FMI, la IRS, et le SECONDE.

Autres régulateurs mondiaux

Un autre ensemble de régulateurs essentiels comprend :

Les entreprises doivent travailler en étroite collaboration avec ces organisations et organismes de réglementation pour lutter efficacement contre le blanchiment d'argent inversé et le financement du terrorisme. En collaborant au partage d'informations et à l'analyse des données, ils peuvent mieux identifier les activités suspectes, prévenir les crimes financiers et perturber les réseaux de financement du terrorisme. 

En fin de compte, il appartient à chaque propriétaire d'entreprise de contribuer à protéger la sûreté et la sécurité des communautés du monde entier.​

Conclusion

Donc, qu'est-ce que le blanchiment d'argent inversé? En un mot, c'est le déguisement de produits légaux utilisés pour des activités criminelles. Il peut être difficile à détecter, il est donc crucial pour les entreprises de disposer de systèmes capables d'identifier les signaux d'alarme et d'empêcher ce type d'activité.

Chez ComplyCube, nous aidons les entreprises à faire exactement cela avec notre Solutions AML et KYC. Veuillez consulter notre site Web dès aujourd'hui si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont nous pouvons aider votre entreprise à rester conforme.

Alternativement, vous pouvez trouver des articles plus intéressants sur notre blog.

Table des matières
    Ajouter un en-tête pour commencer à générer la table des matières

    Plus de messages

    Comment choisir parmi les nombreux fournisseurs KYC sur le marché

    Différencier les fournisseurs KYC

    Plusieurs fournisseurs de logiciels KYC sont arrivés sur le marché ces dernières années. Les fournisseurs KYC deviennent de plus en plus essentiels à la conformité des entreprises modernes. Cette liste de contrôle KYC identifie les services KYC les mieux optimisés pour votre entreprise....
    Qu'est-ce qu'un programme d'identification des clients et quelles sont les exigences du CIP ?

    Programme d'identification des clients : qu'est-ce que le CIP ?

    Les entreprises obtiennent des informations sur les clients et les ratifient via un processus KYC, qui commence par un programme d'identification du client (CIP). La règle finale du FinCEN définit les exigences du CIP, répondant à de nombreuses questions sur « qu'est-ce que le CIP ? »...
    ComplyCube, le leader mondial de l'IDV, s'est associé à Emigreat, un outil émergent de gestion des risques pour la conformité RH internationale.

    ComplyCube et Emigrat s'associent pour diriger la transformation mondiale des ressources humaines

    À une époque où le marché de la GRH est en plein essor et où les menaces de sécurité interne se multiplient, ComplyCube, le leader des solutions IDV, s'est associé à Emigreat, un outil émergent de gestion des risques pour la conformité RH mondiale.